HYPNOSE & PNL,
dans le cadre de la Thérapie dite "Brève"

La Thérapie Brève
(ou Thérapie Brève Systémique et Stratégique) appartient au domaine de la psychothérapie comportementale.

Elle est née dans les années d'après-guerre à Palo Alto en Californie - rendue célèbre par les nombreux écrits de Paul Watzlawick (un des créateurs de la Thérapie Brève et figure de proue de la "nouvelle communication") - en s’appuyant principalement sur les travaux de Milton Erickson (psychiatre et père de l'hypnose ericksonnienne) et de Gregory Bateson (anthropologue et psychologue).

Le ‘‘système’’ - individu, couple, famille, entreprise, société - est une unité, un ensemble d’éléments en interaction.  Ainsi chaque système est en interaction avec de plus grands systèmes qui le comportent et dont il est un sous-système. La Thérapie Brève Systémique et Stratégique cherche alors à modifier les mécanismes d’interaction du système qui contribuent à l’entretien du problème.

De par son aspect rapide, cette thérapie traite, sur une durée réduite, d’un certain nombre de troubles (addictions, compulsions, troubles du comportement, troubles psychosomatiques, etc).

Elle débloque des situations et met en œuvre des changements dans un délai bien plus restreint que les thérapies classiques centrées sur l’analyse du passé.
Par ailleurs, l’ancienneté ou la gravité du trouble ne représente en rien un frein à la brièveté du traitement.
Houda Dhaouadi
L'Hypnose
dans ce cadre, ne consiste pas en un processus cognitif ou analytique de la situation - et c’est même le contraire - car pour accéder à un état hypnotique (ou transe hypnotique), il est nécessaire de se rendre là où on "ne pense plus".
Houda Dhaouadi

La personne doit se rendre disponible à ne plus vouloir, à ne plus penser, à mettre en suspens toute recherche de compréhension, à mettre de côté toutes les constructions mentales, la raison, la réflexion critique, le je, le moi, et la dualité. Et l’apogée même de l’expérience est atteinte lorsque la personne parvient à abandonner - quel paradoxe ! - l’objet de sa consultation.
 

Afin d'accéder à cette modalité sensorielle, je guide la personne par des techniques hypnotiques qui l’accompagnent vers cet autre mode de perception, pour enfin laisser advenir l’inédit.

La PNL
(ou Programmation Neuro-Linguistique) s'inscrivant dans la continuité du travail de l’Ecole de Palo Alto, propose des modèles de communication et de changement.

S'appuyant sur ces outils, mon travail consiste notamment à modifier les croyances limitantes de la personne - croyances sur elle-même ou sur son environnement à l'origine du comportement dysfonctionnel ou de l'état de souffrance - et l'aider à développer ses propres comportements de réussite.

Houda Dhaouadi
L'Intention Positive
Derrière tout comportement, il y a une "intention positive", c’est à dire une fonction positive (qu’il s’agisse de fumer,
manger compulsivement, etc).
L’intention positive qui se cache derrière une attitude "agressive", par exemple, peut être la "protection", celle derrière la "peur" est souvent la "sécurité".
Même si le comportement est souvent condamné par la personne elle-même ou son entourage, il est néanmoins important de rester ouvert au but positif qu’il nourrit derrière.
Les symptômes physiques eux-mêmes - comme autant de signaux que quelque chose ne fonctionne pas convenablement - peuvent servir une intention positive.

Mon rôle est alors d'identifier l’intention positive derrière le comportement d’une personne afin de mieux comprendre les raisons qui la poussent à faire ce qu’elle fait.

© 2022  Houda Dhaouadi